Séance de plantation de l'école maternelle Gaston Aubin

publié le 11 juil. 2008 à 15:19 par Jean-Claude Fiacre   [ mis à jour le·6 nov. 2016 à 12:18 par Sorin Stratulat ]
    Lundi 23 juin 2008, la classe de Sabine Van-Meel de l'école maternelle Gaston Aubin s'est rendue au verger et jardin pédagogiques. A son arrivée sur place, la classe a été prise en charge par les membres de l'association des Sonneurs de la Côte pour l'apprentissage de quelques gestes de jardinage.
    Cinq ateliers de travail étaient proposés aux élèves : désherbage, préparation de la terre, tri et préparation des semences, plantation et observation des arbres fruitiers.
    Armés des outils nécessaires, certains enfants ont nettoyé le pourtour des arbres fruitiers en les dégageant des mauvaises herbes réunies ensuite sur une aire de compostage, d'autres ont sélectionné différentes variétés de graines, d'autres encore  ont pioché et rendu la terre meuble pour accueillir les plantations.


 
    "L'objectif est de faire comprendre aux enfants le fonctionnement d'un verger et d'un jardin. En plantant leurs graines aujourd'hui, ils pourront venir récolter à l'automne prochain, les membres de l'association assurant l'entretien et l'arrosage pendant les vacances scolaires. Au mois de septembre, ils pourront apprécier le résultat de leurs plantations en découvrant haricots, potirons, potimarrons, courgettes, ...." explique Jean Claude Fiacre, le président des Sonneurs de la Côte.
     Au verger, un atelier a été particulièrement apprécié : celui de l'observation des arbres fruitiers. Notre ami Yvon a parlé du développement des arbres bien sûr mais aussi des petites bêtes qui y trouvent refuge. Les éléves ont ainsi pu observer des coccinelles et apprendre qu'à elles seules, elles dévoraient une centaine de pucerons par jour !
     La sortie s'est terminée par un petit goûter pris sur place. Et puis les enfants n'avaient qu'une idée en tête : retrouver le jardin pédagogique au mois de septembre pour y faire les récoltes. Un peu de patience sera nécessaire, le temps que dame nature fasse son oeuvre.
Comments