A propos‎ > ‎Brèves‎ > ‎

Dim 20 mai 14h30-17h30: « Aux origines de la Lorraine rurale » et découverte de la flore originale des pelouses calcaires

publié le 14 mai 2012 à 01:18 par benoit ries   [ mis à jour : 14 mai 2012 à 01:18 ]

RDV à 14h30 devant la mairie d'Arnaville.

Un pot de l’amitié sera offert par la municipalité en fin d’animation.

Avec la contribution des « Sonneurs de la Côte », de la municipalité, du CSL et l’aimable participation de Vincent BLOUET, archéologue professionnel (DRAC Lorraine).

Sur la base des pollens trouvés à la confluence Moselle-Rupt-de-Mad et d’un diagramme pollinique Vincent retracera les peuplements forestiers depuis la fin des dernières glaciations et des essences importées sous nos latitudes pour des raisons productives. Il évoquera le paysage local tel qu’il pouvait se présenter aux dernières glaciations.

Vincent Blouet remontera également au tout début de l’agriculture en Lorraine, donc au néolithique sur la base d’ossements trouvés dans la diaclase du Rudemont et des indices trouvés en vallée. Du mode de vie des gens et du pourquoi les hommes sont passés du nomadisme à la sédentarisation, d’une société de chasseurs-collecteurs à une société agraire. Mais aussi l’organisation sociale (hameaux, villages ?) des rites funéraires, de l’implantation des maisons,…

Nous évoquerons l’évolution marquante du paysage autour de différentes périodes : paléolithique, néolithique, période celte, gallo-romaine, moyen-âge et aujourd’hui.

Nous évoquerons aussi les techniques de conservation, de construction, les variétés de céréales cultivées à l’époque et les rendements, l’évolution des techniques et des outils.

- La côte du Rudemont est aussi un au lieu naturaliste avec la présence de plantes et d’insectes rares, associés aux terrasses et pelouses calcaires rocailleuses. Citons le très rare Lin français. Mais aussi le cortège d’orchidées (environ une quinzaine de sorte) et les nombreux insectes.

N’oublions pas que le site offre un panorama formidable sur la vallée du Rupt-de-Mad et la confluence Moselle-Rupt-de-Mad. Nous en profiterons pour faire une brève lecture et description de paysage sur ce paysage typique de cuesta. Nous retracerons la vocation des terres sur l’adret sur lequel nous cheminerons depuis le pied de côte jusqu’au front de côte.

Comments